5 octobre 2021

Petit-Saguenay, sur les routes de la consultation – Partie 2

La sécurité routière

Après la réflexion sur l’accueil des «VanLifers», les citoyens présents à la consultation du samedi 18 septembre 2021, à l’école Du Vallon, se sont penchés sur les problématiques rencontrées par l’ensemble des usagers de la route à Petit-Saguenay.

La deuxième partie de la consultation a été organisée sous forme d’exercices en autonomie. Un mini-sondage a révélé que deux tiers des participants se promènent très régulièrement à pied dans le village. Or, nos routes ne sont pas adaptées pour la marche. Il y a donc un réel enjeu sur la place des piétons, vis-à-vis des autos, au sein de Petit-Saguenay. 

On localise les problèmes

Le premier exercice invitait les citoyens à identifier, sur une carte du village, les zones précises où ils se sentent en sécurité ou non en tant qu’automobilistes, cyclistes et/ou marcheurs. Les résultats sont retranscrits sur les plans ci-dessous. Vous pouvez cliquez sur le lien ci-dessus pour pouvoir zoomer et lire chaque verbatim rapportés sur la carte, c’est-à-dire chaque parole, mot pour mot des participants.

Certaines zones ressortent comme prioritaires au travers de cet exercice : 

  • Les intersections au coeur du village :
    • Le carrefour de la poste, mélangeant et dangereux avec les poteaux
    • Les deux carrefours au coin de la route 170 côte, en arrivant de l’Anse St Jean
  • Vieux chemin St Louis partagés par beaucoup d’utilisateurs (marcheurs, VTT, skidoo, etc.)
  • Route 170, secteur de St Antoine, au niveau des exploitations agricoles
On s’informe sur ce qui existe

Le dernier exercice proposé en était un de photo-langage. Une multitude de photos d’aménagements ou de dispositifs favorisant le partage de la route ou la sécurité étaient placés sur une table. Les participants ont dû en choisir une et expliquer pourquoi elle leur plaisait particulièrement. Certains se sont même imaginés où cet aménagement pourrait être réalisé à Petit-Saguenay. Par exemple, un indicateur de vitesse en bas de la grande côte, un passage piéton en illusion 3D devant la COOP, etc. Les photos ayant suscité des réactions se trouvent sur le collage ci-contre.

Bilan

Ces exercices ont permis de mettre en évidence de nombreux enjeux de manière localisée. La municipalité se penchera sur un plan stratégique d’aménagement sur 2 ans, voire 4 ans. Il va falloir prioriser les sujets et imaginer des solutions répondant aux problématiques ciblées. Chaque projet d’aménagement ayant un impact important sur son environnement fera sûrement l’objet de nouvelles consultations publiques à l’avenir. Ensemble, nous allons améliorer la sécurité de nos routes, pour nous et nos enfants. 

Un grand merci à l’ensemble des participants !