28 mai 2021

La municipalité de Petit-Saguenay annonce son projet d’écoquartier

De plus en plus de familles désirent s’établir en milieu rural, pour bénéficier d’une plus grande proximité avec la nature et d’un rythme de vie plus harmonieux. Afin de répondre aux aspirations des nouveaux arrivants, la municipalité de Petit-Saguenay annonce qu’un écoquartier sera développé sur la rue Eugène-Morin.

Un site exceptionnel

En effet, une entente a été conclue entre la municipalité et un propriétaire terrien pour un terrain d’une superficie de près de 20 acres qui est propice au développement domiciliaire. Situé à proximité du périmètre urbain, ce développement borde la rivière Petit-Saguenay et offre une vue imprenable sur la falaise qui surplombe le village. Le site a donc une situation géographique idéale qui favorise autant le transport actif pour l’accès aux services que l’accès aux milieux naturels.

 

 

Un quartier pour les gens portés par des valeurs écologiques et sociales

Le projet d’écoquartier s’adresse aux familles qui souhaitent s’investir dans une démarche de transition socio-écologique. Petit-Saguenay multiplie depuis quelques années les projets pour favoriser un mode de vie sain et prépare des projets concrets pour réduire l’empreinte écologique de la communauté. Les travaux effectués à l’École primaire du Vallon en témoignent : l’école primaire revendique le titre d’école primaire la plus verte au Canada. Avec une équipe-école innovante et engagée, c’est un milieu particulièrement propice pour l’épanouissement des enfants.

 

De nombreux emplois sont également disponibles dans le milieu et dans les villages environnants, dans l’agriculture, la foresterie, la chasse et la pêche, le tourisme, les services publics, l’hôtellerie, la restauration, le commerce du détail, la construction et d’autres domaines. Les programmes d’appui au démarrage d’entreprise de la municipalité et de la MRC sont également très généreux.

Un projet participatif

Nous en sommes donc à la phase de planification de cet écoquartier, une phase qui sera réalisée de façon participative par les futurs résidents, en concertation avec la population locale et l’administration municipale. En d’autres termes, ce sont les futurs résidents qui détermineront quelles sont les règles urbanistiques et architecturales qui seront les plus à propos pour garantir le caractère écologique des résidences, assurer une vie de quartier stimulante et favoriser une équilibre entre l’intimité et la communauté. Ce travail de réflexion, d’une durée maximale d’un an, sera réalisé avec l’appui d’une solide équipe de professionnels.

La première étape consiste pour les personnes intéressées à communiquer avec la directrice du développement Corinne Asselin pour manifester leur intérêt. Lorsqu’un groupe d’au moins dix ménages sera constitué, nous pourrons débuter la phase de planification en vue d’un début du développement à l’été 2022.