8 juin 2021

Il était une fois, le nouveau logo de Petit-Saguenay

On l’entend ici et là depuis quelques temps, une effervescence est palpable à Petit-Saguenay. Des idées ont été lancées, puis discutées, et ellent se concrétisent au rythme des efforts des gens d’ici qui façonnent l’avenir de leur municipalité.

Pour présenter cette vision et faire rayonner Petit-Saguenay, la municipalité a fait appel à Canopée Media, une agence de production de contenus transmédias. Les fins startèges qui la composent ont fait une travail de recherche de fond pour proposer un plan d’action visant à optimiser l’attractivité de Petit-Saguenay.

Pour être fructueuse, cette démarche, faite en collaboration avec les membres de la communauté, devait arriver à saisir l’«esprit du lieu». Des fruits de cette réflexion, se dégagait le sentiment que Petit-Saguenay était mûr pour entamer le renouvellement de son image de marque, afin que celle-ci reflète les changements qui flottent dans l’air du temps. 

LÜM design en visite à Petit-Saguenay 

C’est ainsi que le mandat de créer un nouveau logo pour Petit-Saguenay a été confié aux  créatrices de LÜM design, une agence multidisciplinaire de création basée à Chicoutimi. Annie Perron, Maud Wallerich et Marielle Couture ont charmé le comité de travail local responsable de ce mandat avec leur authenticité et leur créativité. Ce comité était composé de représentants de la municipalité ainsi que de la société civile, incluant autant de personnes natives de Petit-Saguenay que de nouveaux venus. 

Annie Perron
Maud Wallerich
Marielle Couture

LÜM design en compagnie du maire Philôme La France et du comité de travail local dans les marches de l’édifice municipal. Photo : Annie Perron

Des valeurs et une vision partagées parmi les intervenants ont résulté en une heureuse collaboration. Dès le départ, le comité de travail a orienté LÜM vers les deux composantes fondamentales du village de Petit-Saguenay : la communauté et le territoire. De plus, celui-ci a émis le souhait que le nouveau logo soit original et représentatif de l’esprit du lieu, maintenant et pour les années à venir. 

L’équipe de LÜM a une démarche très axée sur le relationnel et la collaboration. Afin de véritablement s’imprégner de ce ou ces fameux esprit(s) du lieu, ces professionnelles de l’image sont venues à Petit-Saguenay un samedi d’avril, munies d’un petit carnet noir de croquis, pour visiter les lieux et aller à la rencontrer des ambassadrices et des ambassadeurs de la communauté. À l’Église Saint-François-d’Assise, elles ont pu échanger avec les femmes du Cercle des Fermières, à travers les métiers à tisser et les bobines de fil. Dans le nouvel espace du Comité des Familles, elles ont fait la rencontre de Emma Houde, une mère de famille qui a témoigné de sa fierté pour son milieu.

Maud Wallerich et une partie du comité Image de marque en compagnie d'Emma Houde, une citoyenne impliquée dans le Comité des Famille. Photo : Annie Perron

Maud Wallerich et une partie du comité Image de marque en compagnie d’Emma Houde, une citoyenne impliquée dans le Comité des Famille. Photo : Annie Perron

La joyeuse bande de création de l’image de marque avec le Cercle des Fermières de Petit-Saguenay. Photo : Annie Perron

Un métier à tisser du Cercle des Fermière de Petit-Saguenay à l’Église Saint-François-d’Assise. Photo : Annie Perron

LÜM design et Corinne Asselin, directrice du développement à Petit-Saguenay, en compagnie du conteur Élias Côté sur le quai municipal. Photo : Annie Perron

Par la suite, les filles de LÜM ont partagé un moment d’émotions avec le conteur local Élias Côté, alors que ce dernier leur racontait ses histoires, bercées par les vents du fjord. Finalement, elles ont recueilli les avis de Kathleen Bergeron et David Gaudreault, respectivement artisans de la poterie et de la forge. Cette journée riche de rencontres et d’échanges leur a permis de s’imprégner du lieu pour arriver à créer une image qui soit fidèle à la communauté qu’elle représente.

Le dévoilement du résultat 

Le moment est venu de vous présenter le résultat de cette aventure, enrichi de la participation de tous ceux qui y ont généreusement participé en partageant histoires, créations et réflexions. Comme le contexte sanitaire ne permet pas la réunion en présentiel du conseil municipal, le dévoilement est, pour l’instant du moins, numérique. Le logo met en scène le coucher de soleil et les montagnes emblématiques. La communauté s’illustre à travers le vol d’oiseaux de passage qui traverse le paysage.

 

La palette de couleurs rassemble le vert mousse du lichen, que l’on peut retrouver sur les rochers ou certaines maisons vernaculaires typiques de notre milieu rural. Le bleu indigo est issu des profondeurs des eaux du fjord qui s’écoulent de la plage de l’anse Saint-Étienne au quai municipal, prisé pour son point de vue à 360° sur ce joyau du territoire québécois. Finalement, le rouge orangé éclatant provient des majestueux couchers de soleil que l’on peut y observer. Le tout évoque des couleurs à la fois douces et dynamiques, à l’image du rythme de la vie à Petit-Saguenay. 

 

Un logo qui se déploie dans un univers graphique plus large

Ce logo officiel s’insère dans un univers graphique spectaculaire illustrant le village et qui se déploie à travers les parois escarpées des montagnes. Celui-ci pourra être utilisé à des fins de promotion, notamment pour les activités touristiques et culturelles. 

La signature de Petit-Saguenay est franche et assumée, et reprend le soleil couchant qui fait office de trait d’union. Elle pourra être utilisée sur les communications municipales, ainsi que sur les images spectaculaires prises à Petit-Saguenay qui ne cesse de retenir l’attention sur les plateformes numériques. La carte touristique sera renouvelée dans les tons de cette toute nouvelle palette. Cette dernière teintera les nouveaux outils de communications qui seront bientôt dévoilés sur notre tout nouveau site web, une autre action de ce plan stratégique qui contribuera à faire rayonner la résilience de Petit-Saguenay aux quatre coins du Québec, et au-delà.