13 juin 2022

Budget participatif 2022 : annonce des résultats

Les urnes du budget participatif ont été dépouillées : c’est le projet de la forêt nourricière qui a recueilli le plus de voix avec 56% du scrutin. Le comité environnement, formé pour l’occasion, propose d’implanter une forêt nourricière sur les espaces municipaux vacants. Il s’agit d’un verger diversifié, composé de vivaces, d’arbustes et d’arbres. À maturité, celui-ci requiert peu d’entretien et produit une grande diversité de fruits.

Noémie Laplante, chargée de projet pour la municipalité, accompagnera le comité dans la réalisation de leur nouveau mandat, forte de son expertise et son intérêt envers ce type de projet en lien avec l’alimentation durable.

Nourrir et Réduire : à la prochaine fois?

Le projet Nourrir et Réduire n’est pas en reste et récolte 43% des voix, ce qui démontre que la vision d’Alice Vyboh est partagée par plusieurs de ses concitoyens. Le projet souhaitait diversifier l’offre alimentaire au Bas-Saguenay avec l’introduction d’un comptoir en vrac et prêt-à-manger santé. Un petit espace de rencontre de type café communautaire était également sur l’horizon. La proposition n’avait pas de lieu visé, ni de plan d’affaire, mais souhait ouvrir la discussion avec la population pour sonder l’intérêt. L’idée pourra certainement être retravaillé, en collaboration avec tous les intervenants qui ont un intérêt envers la consommation responsable.

Un vote en blanc a été comptabilisé dans le total des voix. Au total, 75 personnes ont fait connaître leur avis via les boîte de vote prévues à cet effet. La municipalité souhaite remercier chaleureusement toutes les porteuses et porteurs de projets, ainsi que les citoyennes et les citoyens qui se sont déplacé-es lors de l’Assemblée publique et pour déposer leur bulletin de vote. Cet exercice offre une occasion unique d’ouvrir la discussion sur les besoins et les potentialités de notre communauté. Il permet également aux élu-es de mieux connaître les intérêts de leurs concitoyen-nes. Finalement, des projets concrets se réalisent annuellement, pour le bénéfice de tous.

Les adolescents du secondaire souhaitent un «skatepark»

Les élèves de l’école Fréchette qui résident à Petit-Saguenay ont été conviés à trois reprises dans leur centre social pour discuter avec les représentes de la municipalité. Plusieurs idées ont été lancées pour améliorer leur village. Après discussions et analyses, certaines d’entres elles ont du être écartées puisqu’elles ne répondaient pas au critère de faisabilité. C’est finalement trois projets préliminaires qui ont été soumis au vote : 

  1. Réaménager le terrain de volley ball
  2. Aménager un skatepark durable
  3. Faire l’ajout de jeux de babyfoot et billard à l’aréna
Le skatepark emporte le vote jeunesse

C’est le statepark qui a emporté le scrutin avec 62,5% des voix. Bien que la construction d’une telle infrastructure soit plus dispendieuse que les 5000$ accordés dans le cadre du volet jeunesse, le conseil municipal s’est engagé à trouver les fonds nécessaires si c’était ce projet que choisissait les adolescents. Ceux-ci étaient bien conscients que les délais de réalisations peuvent être plus longs que l’option de faire l’achat de jeux clés en main, par exemple. Ils ont tout de même choisi de s’armer de patience pour obtenir des installations durables où ils pourront se rassembler et pratiquer leur sport. La popularité du skatepark ambulants du lundi soir, animé par Gabriel Lévesque – Basag Skate, a possiblement contribué à cet engouement pour les sports à roulettes.

Le terrain de volley ball est arrivé deuxième avec 25% des voix. Les jeux ont pour leur part cumulé 12,5%.

Un lieu a déjà été identifié, et les contacts avec des personnes ressources sont prévus dans les prochains jours. Bravo aux jeunes pour leur implication citoyenne, nous travaillerons fort réaliser leur souhait. 

Le skatepark ambulant animé par Gabriel Lévesque @Basag Skate
x

    Demande de soutien

    Contactez-nous via ce formulaire
    pour toute question ou commentaire !