Opportunités d'affaires

Petit-Saguenay, terre d'opportunités

Petit-Saguenay offre plusieurs opportunités économiques pour les investisseurs, notamment dans le domaine des ressources naturelles et du tourisme. Crédit photo : Laurent Lavoie.

Petit-Saguenay compte sur un vaste territoire riche en ressources naturelles, avec des paysages spectaculaires qui attirent les touristes du monde entier et des gens créatifs et travaillant. Petit-Saguenay est une terre d'opportunités pour tout investisseur qui souhaite y démarrer une entreprise ou pour les travailleurs autonomes qui cherchent un endroit avec une qualité de vie exceptionnelle pour s'établir et s'épanouir.

Des ressources naturelles abondantes

Petit-Saguenay possède un potentiel agricole très important, notamment pour l'élevage bovin

La forêt est la ressource qui a été au coeur du développement économique de Petit-Saguenay depuis les débuts de la colonisation et elle demeure une ressource importante tant pour les entreprises du milieu qui en font la transformation que pour les territoires fauniques et les entreprises touristiques. Plusieurs entreprises se sont spécialisées dans la transformation des produits de la forêt à petite échelle, comme le luthier Benoit Lavoie ou Les Ateliers Bois de Fer. Ces entreprises de fabrication artisanale ont des procédés qui sont peu intensives en ressources naturelles et très intensives en ressources humaines. Il y a beaucoup de potentiel pour l'implantation d'autres entreprises du même type à Petit-Saguenay. D'autre projet de mise en valeur des ressources forestières, que ce soit à des fins énergétique ou alimentaire par exemple, pourraient également être mis de l'avant.

L'agriculture demeure également très dynamique sur le territoire. De fait, Petit-Saguenay a, selon AGRINOVA, le meilleur potentiel agricole de tout le Bas-Saguenay. Les terres sont riches et virtuellement toutes occupées par une diversité de producteurs. La production laitière domine, mais plusieurs producteurs de spécialité se sont également établis au cours des dernières années, que ce soit dans la production maraichère, de bleuets, de pommes de terres de semence ou de pleurotes. Plusieurs opportunités demeurent toutefois inexploitées, notamment dans le domaine de la transformation laitière, de l'élevage de spécialité (boeufs, chèvres, moutons, etc.), de l'acériculture (sirop d'érable) ou des productions maraichères de spécialité (fruits et légumes).

D'autres ressources disponibles dans le milieu mériteraient également d'être mises en valeur. De la prospection minière a déjà démontré un certain potentiel d'exploitation sur le territoire de Petit-Saguenay par exemple. La production énergétique à partir de la biomasse forestière pourrait également être très intéressante dans un village aussi condensé. Le potentiel a d'ailleurs déjà été attesté par une étude de la M.R.C. du Fjord-du-Saguenay.

Le tourisme, un secteur en plein développement

Au quai de Petit-Saguenay, le fjord est un spectacle quotidien! Crédit photo : Philippe Boivin.

Avec deux fenêtres spectaculaires sur le fjord, au quai municipal et à l'Anse Saint-Étienne, Petit-Saguenay a un énorme potentiel de développement touristique. Le quai de Petit-Saguenay, qui attire des dizaines de milliers de visiteurs à chaque année, est d'ailleurs l'objet d'un projet de développement de 3M$ qui devrait se concrétiser d'ici quelques années. Le Village-Vacances Petit-Saguenay, qui est installé à l'Anse Saint-Étienne, met aussi en valeur de son côté un site exceptionnel avec son centre de villégiature en formule tout inclus qui attire des centaines de familles de partout au Québec à chaque année.

Déjà, plusieurs activités touristiques ont été développées sur le territoire de la municipalité. On peut y faire du canot, du kayak, de la randonnée, de l'escalade, de l'observation de la faune, de la chasse, de la pêche, de l'agrotourisme, des visites de boutiques et des activités d'interprétation. Toutefois, la plupart de ces activités sont peu organisées et présentent encore un potentiel considérable de commercialisation si une entreprise souhaitait les mettre en valeur.

L'offre d'hébergement est de son côté bien développée, mais il reste encore de l'espace pour certains types d'hébergement. Une auberge avec une salle de réception, des résidences de tourismes, des gites, un motel, une auberge de jeunesse ou de l'hébergement rustique en forêt pourraient également être développés. Côté restauration, l'offre est relativement limités, surtout en période hivernale. Il y aurait certainement de la place pour l'ouverture d'une table champêtre à la ferme, d'un restaurant familial et d'une cuisine spécialisée. Le marché local demeurant limité, il faut évidemment que ce type de projet soit appuyée sur une mise en marché auprès de la clientèle touristique.

Des besoins en habitation

Plusieurs secteurs de Petit-Saguenay pourraient être développés pour la villégiature. Crédit photo : Maxime Côté.

La population vieillit à Petit-Saguenay, comme ailleurs. Plusieurs personnes âgées, seules ou en couple, décident de quitter leur maison parce que la tâche d'entretien devient trop lourde, mais sont encore autonome et ne souhaite pas déménager dans une résidence pour personnes âgées. Malheureusement, il n'y a pas une grande offre de logement locatif à Petit-Saguenay et particulièrement pas dans des logements de bonne qualité. Il y a des la demande pour ce type d'habitation et un promoteur intéressé à investissir n'aurait aucune difficulté à louer ses unités. Des condos pourraient également trouver preneur. Des terrains sont d'ailleurs disponibles pour la construction.

Du côté de la villégiature, tous les projets qui ont été réalisés au cours des dernières années ont réussi à écouler l'ensemble des terrains disponibles. Il reste encore plusieurs secteurs qui ne sont pas développés et qui gagneraient à l'être. Trois lots, par exemple, sont zonés pour la villégiature dans le secteur du vieux chemin Saint-Louis et offrent un beau potentiel de développement.